ascenseur


ascenseur

ascenseur [ asɑ̃sɶr ] n. m.
• 1867; rad. de ascension, lat. ascensum
Appareil qui sert à monter verticalement des personnes aux différents étages d'un immeuble, et le plus souvent aussi à les descendre (on dit parfois pour préciser ascenseur-descenseur); spécialt La cabine où se tiennent les passagers. Ascenseur et monte-charge. Cage d'ascenseur. Appeler, prendre l'ascenseur. Ascenseur en panne. Garçon d'ascenseur. liftier. Loc. fam. Renvoyer l'ascenseur : répondre à un acte (généralement obligeant) par un acte de même nature (cf. Rendre la pareille). « je ne suis pas ingrate, je renvoie l'ascenseur » (Mallet-Joris).
Ascenseur à poissons : dispositif permettant aux poissons (notamment aux saumons) de franchir un barrage en remontant un cours d'eau.

ascenseur nom masculin (radical latin ascensum, de ascendere, monter) Appareil élévateur permettant de transporter des personnes dans une cabine se déplaçant entre des guides verticaux, ou faiblement inclinés sur la verticale. Élévateur à bateaux assurant la liaison entre deux biefs de niveau différent. ● ascenseur (expressions) nom masculin (radical latin ascensum, de ascendere, monter) Familier. Renvoyer l'ascenseur, répondre par une action comparable à une action dont on est le bénéficiaire ou la victime ; rendre la pareille.

ascenseur
n. m. Appareil à déplacement vertical, servant au transport des personnes.

⇒ASCENSEUR, adj. et subst. masc.
I.— Adj., vx. Qui monte ou fait monter. ,,... un chemin de fer ascenseur, mû par la vapeur... vous y transporte en deux minutes`` (Journ. offic., 8 nov. 1876, p. 8048, 3e col. ds LITTRÉ).
Rem. GUILB. Aviat. 1965 mentionne : appareil, gaz ascenseur.
II.— Subst. masc. Appareil permettant la montée ou la descente aux différents étages d'un immeuble d'une cabine transportant des personnes :
1. Mme Desforges, pour éviter l'encombrement des escaliers, parla de prendre l'ascenseur; mais elles durent y renoncer, on faisait queue à la porte de l'appareil.
ZOLA, Au Bonheur des dames, 1883, p. 788.
2. Sans la timidité ni la tristesse du soir de mon arrivée, je sonnai le lift qui ne restait plus silencieux pendant que je m'élevais à côté de lui dans l'ascenseur, comme dans une cage thoracique mobile qui se fût déplacée le long de la colonne montante, mais me répétait : « Il y a plus autant de monde comme il y a un mois. On va commencer à s'en aller, les jours baissent. »
PROUST, À l'ombre des jeunes filles en fleurs, 1918, p. 799.
Rem. Néol. pour DG.
SYNT. Ascenseur électrique, hydraulique; cabine, cage de l'ascenseur; attendre, envoyer, renvoyer l'ascenseur; faire monter, faire descendre l'ascenseur.
Rem. ,,Prendre l'ascenseur pour descendre, quoique illogique (un ascenseur, par déf., servant à monter), est entré dans l'usage`` (THOMAS 1956).
Vx. Synon de monte-charge :
3. ... l'ingénieur installa un cylindre à palettes qui se raccordait à l'extérieur avec une roue enroulée d'un fort câble supportant une banne. De cette façon, au moyen d'une longue corde qui tombait jusqu'au sol et qui permettait d'embrayer ou de désembrayer le moteur hydraulique, on pouvait s'élever dans la banne jusqu'à la porte de Granite-House. Ce fut le 17 mars que l'ascenseur fonctionna pour la première fois, et à la satisfaction commune. Dorénavant, tous les fardeaux, bois, charbons, provisions et colons eux-mêmes furent hissés par ce système si simple, qui remplaça l'échelle primitive, que personne ne songea à regretter.
VERNE, L'Île mystérieuse, 1874, p. 294.
Expr. fam. Renvoyer l'ascenseur. ,,Être reconnaissant`` (Ch.-L. CARABELLI, [Lang. pop.]).
PRONONC. :[]. PASSY 1914 note une durée mi-longue pour la 2e syll. du mot. BARBEAU-RODHE 1930 donne la possibilité d'une prononc. avec [ss] géminées : as/s/-. Pour [ss], cf. aussi LITTRÉ et DG (à ce sujet, cf. ascendance1).
ÉTYMOL. ET HIST.
I.— Subst. 1. 1508-17 « celui qui monte un cheval, cavalier » (FOSSETIER, Chron. Marg., ms. Brux., 10509 f° 227 r° ds GDF. : Ulixes le cuidant vengier brandist sa lance contre Paris, mais le cop chei sur son cheval, lequel tomba mort non sans son ascenseur Paris); emploi partic. à Fossetier v. GDF.; 2. 1867 ascenseur de Edoux à l'Exposition ds Fr. mod., t. 16, p. 62 : [« appareil qui sert à monter mécaniquement des fardeaux ou des personnes »]; 1874 « id. », supra ex. 3.
II.— Adj. 1876, supra, LITTRÉ.
Dér. du rad. du supin ascensum de ascendere, v. ascendre; suff. -eur2. Le sens 1, directement empr. au b. lat. ascensor « celui qui monte un cheval, cavalier » (Vulgate, Exode, 15, 1 ds TLL s.v., 759, 72).
STAT. — Fréq. abs. littér. :210. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) néant, b) 127; XXe s. : a) 176, b) 718.
BBG. — CHABAT 1881. — COLAS-CAB. 1968. — CRIQUI 1967 →. — GALIANA Déc. sc. 1968. — GOUG. Mots t. 1 1962, p. 181. — GUILB. Aviat. 1965. — JOSSIER 1881. — Lar. comm. 1930. — Lar. mén. 1926. — POMM. 1969. — SANDRY-CARR. Planeur 1963.

ascenseur [asɑ̃sœʀ] n. m. et adj.
ÉTYM. 1867; « celui qui monte un cheval, cavalier », v. 1510; du lat. ascensum, supin de ascendere « monter », et suff. -eur.
1 Appareil qui sert à monter (et, en général, à descendre) des personnes aux différents étages d'un immeuble. (On dit parfois, pour préciser, ascenseur-descenseur).Spécialt. La cabine où se tiennent les passagers. || Ascenseur et monte-charge. || Ascenseur hydraulique. || Ascenseur électrique. || Cage de l'ascenseur. || Câbles d'un ascenseur. || Manœuvre de l'ascenseur. || Appeler, envoyer, prendre, renvoyer l'ascenseur.L'ascenseur d'un grand magasin (→ Manœuvrer, cit. 2). || Garçon d'ascenseur. Liftier.Les mineurs sont remontés du fond en ascenseur.
0.1 — Au premier… Monsieur veut-il l'ascenseur ? me jette le concierge.
Ed. et J. de Goncourt, Journal, 18 déc. 1886.
0.2 Mme Ponto venait d'atterrir au belvédère de l'hôtel, et déjà l'on entendait le glissement de l'ascenseur qui l'amenait des hauteurs de la maison au palier du premier étage (…)
A. Robida, le Vingtième Siècle, p. 20.
1 Je fus monté en ascenseur jusqu'à mon étage non par le liftier, mais par le chasseur louche (…)
Proust, À la recherche du temps perdu, t. X, 3, p. 149.
2 Le building monte ! Il va vivre : vingt puits d'ascenseurs le perforent de bout en bout.
G. Duhamel, Scènes de la vie future, VIII, p. 112.
3 Mais ce bruit, ce long vrombissement continu, grandissant… c'est l'ascenseur qui monte, il franchit le premier étage… dans quelques instants on entendra le cliquetis de la porte grillagée (…)
N. Sarraute, le Planétarium, p. 212.
Vx. Syn. de monte-charge.
tableau Noms d'appareils.
Ascenseur à poissons : dispositif permettant aux poissons (notamment aux saumons) de franchir un barrage en remontant un cours d'eau.
Loc. fig. et fam. Renvoyer l'ascenseur : répondre à un acte (obligeant ou désobligeant) par un acte de même nature.
2 Adj. (1876). Vx. Qui monte ou fait monter.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ascenseur — Pour les articles homonymes, voir Ascenseur (homonymie). Un ascenseur est un dispositif mobile assurant le déplacement des personnes (et des objets) en hauteur sur des niveaux …   Wikipédia en Français

  • ASCENSEUR — n. m. Appareil mécanique qui sert à monter les personnes. Faire monter, faire descendre, envoyer, renvoyer l’ascenseur. Prendre l’ascenseur. Ascenseurs installés dans les puits des mines …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ascenseur — liftas statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. elevator; lift vok. Fahrstuhl, m; Lift, m rus. лифт, m pranc. ascenseur, m; ascenseur électrique, m …   Automatikos terminų žodynas

  • ascenseur — (entrée créée par le supplément) (a ssan seur) s. m. Engin servant à élever des fardeaux du fond d une mine à la surface, du rez de chaussée à un étage supérieur, etc.    Il y a aussi des ascenseurs dans les hôtels et les maisons, pour monter les …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ascenseur — ● n. m. ►WIDGET widget que l on trouve sur le bord d une Fenêtre pour indiquer où l on se trouve dans le document, lorsque celui ci est plus grand que la fenêtre. Syn. barre de défilement, slider. Un petit cousin existe: translateur, quand le… …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • ascenseur — keltuvas statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. elevator vok. Aufzug, m; Fahrstuhl, m; Hubwerk, n rus. подъёмник, m pranc. ascenseur, m; monte charge, m …   Automatikos terminų žodynas

  • ascenseur — nm. assêssò (Albanais, Annecy), assinsor (Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Ascenseur a bateaux — Ascenseur à bateaux Pour les articles homonymes, voir Ascenseur (homonymie). Les ascense …   Wikipédia en Français

  • Ascenseur À Bateaux — Pour les articles homonymes, voir Ascenseur (homonymie). Les ascense …   Wikipédia en Français

  • Ascenseur à péniche — Ascenseur à bateaux Pour les articles homonymes, voir Ascenseur (homonymie). Les ascense …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.